Comment aider votre chien avec ses démangeaisons

chien avec des démangeaisons

Les démangeaisons, le grattage et la mastication sont autant de signes de problèmes de peau chez les chiens. Le problème de peau le plus courant chez les chiens est causé par des allergies. Heureusement, il existe plusieurs moyens de gérer les démangeaisons et les allergies chez les chiens. Parfois, vous pouvez faire certaines choses à la maison pour prévenir ou atténuer les démangeaisons légères avant qu’une infection secondaire ne se produise. Dans d’autres cas, vous devrez consulter votre vétérinaire. Si vous ne parvenez pas à gérer les allergies de votre chien, vous risquez d’autres problèmes, comme la perte de poils et les infections cutanées. Voici les meilleurs moyens de gérer les allergies chez les chiens.

Consultez votre vétérinaire

Chien en consultation chez le vétérinaire


Contactez votre vétérinaire dès les premiers signes de démangeaisons. Dans certains cas, un antihistaminique en vente libre peut être recommandé avant qu’un examen ne soit nécessaire. Consultez immédiatement votre vétérinaire si les démangeaisons de votre chien persistent, si une perte de poils se produit, ou si la peau semble irritée, rouge, écailleuse ou autrement anormale.

Si votre vétérinaire estime qu’une allergie est la cause du problème de peau de votre chien, il vous proposera probablement quelques options. En cas de problèmes de peau légers à modérés, votre chien peut être traité avec des médicaments anti-démangeaisons pour atténuer les symptômes (et éventuellement d’autres médicaments pour traiter les infections secondaires). Si le vétérinaire constate la présence de puces, le traitement peut être aussi simple que la prévention des puces.

Veillez à respecter les recommandations de votre vétérinaire. Terminez toutes les séries de médicaments, suivez les instructions pour tous les traitements et revenez pour les visites de suivi comme recommandé.

La prévention des puces

Une puce sous le microscope


Tous les chiens devraient faire l’objet d’une prévention efficace contre les puces tout au long de l’année.2

Pour les chiens souffrant d’allergies, la prévention contre les puces est encore plus importante. Les chiens allergiques aux puces peuvent réagir à quelques piqûres de puces seulement. Plus la population de puces augmente, plus la réaction est grave. Pour aggraver les choses, les chiens allergiques aux puces les mâchent souvent, de sorte que vous ne verrez peut-être jamais de puces. Les morsures de puces peuvent également exacerber d’autres allergies qui affectent la peau de votre chien.

Lavez votre chien régulièrement

Chien Golden retriever dans son bain


Baignez votre chien une à deux fois par semaine avec un shampoing doux, sans savon, spécialement conçu pour les chiens. Les chiens qui démangent peuvent bénéficier d’ingrédients de shampoing tels que le gruau et l’aloès.

Votre vétérinaire peut vous prescrire un shampooing médicamenteux pour les problèmes de peau plus graves. Lors du bain, n’oubliez pas de vérifier et de nettoyer les oreilles, car des infections secondaires s’y produisent souvent.

Si vous soupçonnez des allergies à l’extérieur (herbes, etc.), essayez d’essuyer votre chien lorsqu’il entre à l’intérieur afin qu’il reste moins d’allergènes microscopiques sur son pelage et sa peau.

Choisir la bonne nourriture pour chien

Bol de croquettes pour chien


Donnez à votre chien une alimentation de haute qualité composée d’ingrédients sains. Cela peut signifier différentes choses pour différents chiens. Certains chiens se débrouillent mieux avec des aliments sans céréales et/ou naturels. Comme pour les humains, la qualité des ingrédients que l’on consomme peut réellement affecter la santé globale.

Si vous soupçonnez une allergie alimentaire, votre vétérinaire peut vous recommander de changer de régime. Il s’agit généralement de passer à un régime spécial à base d’ingrédients limités contenant une nouvelle protéine (comme le poisson, le canard, la venaison, etc.) Le poulet et le bœuf sont des allergènes alimentaires courants pour les chiens.

Choisissez un bon panier pour votre chien

Chien qui bâille


Envisagez d’acheter des lits en mousse pour chiens car ils sont moins susceptibles d’héberger des allergènes communs tels que les acariens. Remplacez les lits pour chiens chaque année, quel que soit le matériau utilisé. En cas d’allergies environnementales, lavez les couvertures de lit pour chien chaque semaine avec un détergent sans parfum ni colorant. Placez un revêtement hypoallergénique sur les lits d’animaux.

Est-il temps de procéder à des tests d’allergie ?

Résultat de la réponse immunitaire d'un test cutané intradermique d'allergie effectué pour le diagnostic médical d'allergies chez un chien


Si les problèmes de peau de votre chien semblent graves ou ne répondent pas au traitement, votre vétérinaire voudra peut-être savoir à quoi votre chien est réellement allergique. Pour ce faire, votre chien devra subir un test d’allergie.

Votre vétérinaire vous adressera probablement à un dermatologue vétérinaire agréé par le conseil d’administration si les symptômes de votre chien sont graves.4 Les dermatologues recommandent et effectuent des tests cutanés pour détecter les allergies. Il s’agit d’un moyen spécialisé d’isoler les véritables allergènes.

Sur la base des résultats du test d’allergie, un sérum spécial est fabriqué sur mesure pour le chien. Des injections régulières sont administrées au chien pendant une période déterminée. Les injections sont parfois suivies de traitements oraux.

Bien que ce type de test et de traitement des allergies puisse sembler prohibitif au début, il peut s’avérer moins coûteux à long terme que des années de traitement des infections secondaires (sans parler des bouleversements que subit votre chien). Demandez à votre vétérinaire plus d’informations sur les tests d’allergie et si ces tests conviennent ou non à votre chien.

Il existe deux types de tests d’allergie couramment disponibles pour les chiens.

Le test d’allergie sérique. Il s’agit d’une simple prise de sang de votre chien, dont l’échantillon est envoyé à un laboratoire pour analyse. Ce test est peu invasif pour votre chien et coûte généralement quelques centaines de dollars. Le laboratoire analyse le sérum par rapport à un ensemble d’allergènes courants et mesure le type et la gravité des réactions allergiques.

Le problème des tests d’allergie au sérum est que leur précision est douteuse. C’est pourquoi les tests de sérum ne sont pas recommandés par les dermatologues vétérinaires. Le test cutané est la méthode préférée pour obtenir des résultats précis.

Test d’allergie intradermique. Ce type de test est généralement effectué par un dermatologue vétérinaire. Il coûte généralement plus cher que le test sérique, mais il est considéré comme beaucoup plus précis.

Le test cutané nécessite l’administration préalable d’un sédatif afin de détendre le chien et d’éviter tout inconfort. Le chien est ensuite positionné pour se coucher sur le côté tandis que les poils sont rasés sur le côté du corps qui est en haut (zone poitrine – abdomen). Le test lui-même consiste en une série d’injections placées juste sous la peau à l’aide d’une minuscule aiguille. Chaque injection contient un allergène. La plupart des dermatologues testent environ 60 à 70 allergènes. Si le chien réagit à un allergène, une petite zone au niveau de ce point d’injection deviendra rouge et gonflera (comme une ruche) en quelques minutes. Le dermatologue peut voir la réaction réelle, le cas échéant, et en déterminer la gravité. De nombreux chiens allergiques auront des réactions à des allergènes multiples.

Le test d’allergie intradermique est considéré comme la méthode la plus précise de dépistage des allergies.

Les allergies courantes chez les chiens comprennent les acariens, les puces, les herbes, les cafards et même les phanères humains.

Les tests d’allergie permettent de savoir à quoi un chien est allergique, mais ils ne traitent pas les allergies du chien. L’étape suivante du processus est l’immunothérapie, également appelée désensibilisation ou piqûre antiallergique.3 Un sérum personnalisé est créé pour exposer le chien aux allergènes sur une longue période, en augmentant lentement le degré d’exposition. Ces injections peuvent être facilement administrées à la maison par la plupart des propriétaires (c’est comme l’administration d’insuline aux chiens diabétiques).

L’immunothérapie est considérée comme sûre et efficace. Tous les chiens ne répondront pas de la même manière, mais la plupart d’entre eux finiront par s’améliorer. En général, l’amélioration est constatée au cours des six premiers mois, bien que cela puisse prendre jusqu’à un an pour certains chiens.

L’immunothérapie n’est pas un remède contre les allergies, mais elle peut réduire considérablement la sensibilité de votre chien aux allergènes. Il est important de comprendre que les allergies de votre chien nécessiteront une prise en charge à vie.

Soins continus

L’une des choses les plus importantes à retenir est la suivante : il n’existe pas de “solution miracle” pour le chien allergique. La gestion des allergies chez votre chien est un processus continu qui durera très probablement toute la vie de votre chien. Des infections secondaires de la peau, des yeux et des oreilles peuvent apparaître et nécessiter un traitement malgré tous vos efforts. Ne vous découragez pas. Engagez-vous à donner des soins de qualité à votre chien. Travaillez en étroite collaboration avec votre vétérinaire. Traitez les problèmes au fur et à mesure qu’ils surviennent. Votre chien appréciera votre dévouement.

Si vous pensez que votre animal est malade, appelez votre vétérinaire immédiatement. Pour les questions de santé, consultez toujours votre vétérinaire, car il a examiné votre animal, connaît son historique de santé et peut faire les meilleures recommandations pour votre animal.

Rédigé par SoS Croquettes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.